BIOGRAPHIE

Sous la direction de Roseline Blain, cheffe de chœur et directrice artistique, l’Ensemble Gaïa explore depuis 2013 le répertoire de chant choral pour voix égales en réunissant des musiciennes expérimentées et passionnées sélectionnées avec soin. Constitué de voix jeunes et expressives, l’Ensemble se distingue par ses interprétations soignées de haut niveau, son agilité à passer d’un style musical à l’autre, sa recherche constante d’un son chaleureux, riche et plein ainsi que la volonté de dépassement de ses membres.

L’Ensemble Gaïa est régulièrement invité à se joindre à des concerts de grande envergure.  Au printemps 2022, l’ensemble a été invité à participer au concert « Le Gala de la Terre pour les enfants » dans la 3e symphonie de Mahler avec l’Orchestre de l’Agora dirigé par Nicolas Ellis à la Maison Symphonique. On a pu l’entendre en 2018 avec l’Orchestre Métropolitain dans Les Planètes de Holst (concert mis en nomination aux Prix Opus 2018) ainsi qu’en 2015 avec l’Orchestre Philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM) pour interpréter Sirènes, un Nocturne de Debussy, et La nuit de Saint-Saëns. Les choristes de l’Ensemble ont également eu le bonheur de se produire à plusieurs reprises dans les églises Christ Church et St-Georges dans le cadre de la série Oasis musicale et ont interprété la partie du chœur de femmes dans le monumental Te Deum de Arvo Pärt en 2018, sur invitation du Chœur des Jeunes de Laval. En mai 2019, elles se sont jointes à l’Ensemble Phoebus et au Chœur du Plateau pour livrer une Soirée Russe enlevante, mêlant musique sacrée et folklores. Le concert a été présenté à guichet fermé à la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, chapelle où elles avaient d’ailleurs pris part aux traditionnelles Choralies de Noël en 2017.

En tant que membre de la Société chorale du Plateau-Mont-Royal, l’Ensemble Gaïa a pris part en 2022 au concert fédérateur « Ein Deutsches Requiem » de Brahms ainsi qu’en 2023 « Paris à Genève » interprétant la magistrale « Messe pour double choeur » de Frank Martin.

Les qualités sonores et artistiques de l’Ensemble Gaïa ont été récompensées en 2019 alors qu’il a remporté la 2e place dans sa catégorie lors du Concours national pour chœurs amateurs canadiens.

Ayant à cœur de mettre en valeur des créations québécoises et canadiennes de compositeurs actuels, l’Ensemble demeure toujours à l’affut d’œuvres nouvelles ou peu connues à présenter. Pour toute proposition d’œuvres ou de collaborations, n’hésitez pas à écrire à l’adresse courriel suivante : info@ensemblegaia.ca.

Mission

La recherche constante d’un fondu des voix, l’entraînement pour un son riche et plein, ainsi que l’ajustement du son au style musical interprété font en sorte que la qualité sonore est au coeur de la mission artistique de l’Ensemble Gaïa.

Prix et reconnaissances

L’Ensemble Gaïa a remporté en 2019 le deuxième prix dans sa catégorie au Concours national des Choeurs amateurs canadiens.

ROSELINE BLAIN - DIRECTRICE ARTISTIQUE

Récemment nommée au poste de cheffe invitée du Chœur national des jeunes du Canada, la cheffe de chœur Roseline Blain est très active sur la scène chorale québécoise et canadienne: elle dirige l’ensemble Musica Orbium, le Chœur du Plateau, l’Ensemble Phœbus, l’Ensemble Gaïa ainsi que le Chœur du Musée d’art de Joliette. Jusqu’à tout récemment, elle occupait les postes de directrice générale et artistique des Petites Voix du Plateau, organisation chorale de 135 jeunes qu’elle a fondée en 2012. Elle assure aujourd’hui la direction artistique d’un tout nouveau festival, le Festival de chant choral de Montréal qui a vu le jour en octobre dernier 2022. Durant la saison 2022-2023, elle a été Responsable de la maîtrise en direction chorale et de l’École d’été de chant choral de l’Université de Sherbrooke pendant la sabbatique de Robert Ingari. Elle a été cheffe invitée au stage de chant choral du Domaine Forget à l’été 2023, invitation reconduite pour l’été 2024.  Elle est régulièrement invitée à CAMMAC et au camp musical du Père Lindsay.

Cumulant près de vingt-cinq ans d’expérience dans le milieu du chant choral, elle est reconnue pour son feu et ses qualités expressives, ses interprétations inspirées et sa direction mariant énergie et finesse. Son désir d’approfondir le chant choral de haut niveau a amené la cheffe à fonder ses propres ensembles réunissant des musiciens passionnés et aguerris. Les nombreux prix reçus par le Chœur du Plateau, l’Ensemble Phœbus et l’Ensemble Gaïa au cours des dernières années témoignent de la qualité artistique de leurs concerts et prestations. Le Chœur du Plateau s’est d’ailleurs vu nommé Chœur fleuron ambassadeur, la plus haute distinction décernée par l’Alliance chorale du Québec.

D’abord formée comme pianiste, Roseline Blain est détentrice d’une maîtrise en interprétation de l’Université d’Ottawa où elle a travaillé sous la direction de Stéphane Lemelin et a effectué de nombreux stages à l’international. On a pu l’entendre en tant que pianiste soliste lors de plusieurs récitals. Son amour pour l’art vocal et le chant choral l’ont ensuite menée à compléter une maitrise en direction chorale.

Plusieurs ensembles ou organisations ont fait appel à ses qualités de cheffe, dont les Petits Chanteurs du Mont-Royal, avec lesquels elle a dirigé une dizaine de concerts en Europe, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre de l’Agora, l’Orchestre de chambre de McGill, l’Orchestre symphonique des jeunes de Montréal, l’Orchestre de la Francophonie, l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal. Elle a également occupé la fonction de directrice générale du Chœur de chambre du Québec, dans lequel elle a chanté pendant cinq ans, et a été coprésidente de PODIUM 2020. Véritable touche-à-tout, Roseline Blain explore avec enthousiasme différentes disciplines artistiques afin de créer des projets à son image. On a pu la voir jouer dans le spectacle jeune public «Féérique! Ma mère l’Oye», qu’elle a également coécrit, et qui a été présenté à la salle André-Mathieu en collaboration avec l’Orchestre symphonique de Laval. Ses talents de communicatrice l’ont amenée à parler musique au micro de Radio-Canada, CIBL et Radio Ville-Marie, où elle a œuvré en tant que chroniqueuse, animatrice, réalisatrice et recherchiste. Elle a également animé des conférences pré concerts pour l’Orchestre symphonique de Sherbrooke en plus de rédiger les notes de programmes pour plusieurs de leurs saisons. Pédagogue passionnée, elle donne régulièrement des coachings à des pianistes ainsi qu’à des chefs de la relève.